Tokyo Fashion Show

Site dédié à la mode japonaise.

Articles

French gyaru : personal interview

Posted by TFS on April 18, 2012 at 1:30 PM

Quatre gyaru françaises ont accepté de répondre à quelque questions pour cette interview afin de partager avec nous leur passion pour le style gyaru et leur parcours en tant que gyaru. 


 


Nom : Kira-ka (Camille)

Age : 19 ans

Ville : Paris

Q.1 Pour commencer, pouvez-vous nous expliquer la façon dont vous avez découvert le style gyaru et comment votre intérêt pour lui s'est déclenché ?

J’ai découvert ce style il y a 3 ans maintenant, sans pour autant essayer de le porter. J’ai commencé disons il y a deux ans, avec des débuts pas joli-joli comme tout le monde x) puis après en essayant de perfectionner, mais c’est surtout depuis que je suis allée au Japon que j’essaye d’y aller à fond, parce que j’ai eu le déclic de vouloir m’y investir.

 

Q.2 Comment se sont passés vos débuts, vos premiers essais, etc ? Avez-vous des anecdotes à partager ? Parlez-nous de votre évolution en tant que gyaru !


C’était pas beauuuuu ! J’ai commencé par les cheveux avec des extensions en kératine, sortant de ma période kikoo visual kei j’avais eu les cheveux très courts et tout n’avait pas repoussé. Niveau fringues, je dirais, le néant ! Puis j’étais pas toute mince à l’époque en plus, jusque début 2011 en plus ! Donc je ne mettais pas de vêtements très courts ou quoi. J’étais assez mal dans ma peau en fait.

 

Q.3 Pouvez-vous nous définir à quel style de gyaru vous appartenez, ou du moins quel est le genre que vous affectionnez le plus et pourquoi ?

 

Je ne sais pas à quel style j’appartiens, mais j’aime beaucoup ce qu’on voit dans egg en général, donc je dirais … gyaru tout court ? XD sinon plutôt genre cocolulu, d.i.a, golds infinity.

 

Q.4 Quelles sont vos principales influences ? (magazines gyaru et modèles mais aussi des influences autres que le gyaru si vous en avez !)

 

Mes principales influences : egg, ranzuki, de temps en temps ageha. Au niveau des modèles, Gugu, Romihi, Manya m’inspirent pas mal. J’aime aussi beaucoup le style et les modèles plutôt onee gyaru mais j’suis un peu trop fofolle pour un style si sage, même si c’est souvent très joli x). Plus tard peut-être !

 

Q.5 Quelles sont vos marques préférées et pourquoi ? Où et comment vous procurez-vous vos vêtements, accessoires et cosmétiques ?

 

d.i.a, Cocolulu, Blue Moon Blue, Golds infinity, me Jane, Baby shoop. Pas mal de trucs soit très colorés, soit très girly ! Alors, comment se procurer les marques, personnellement j’ai fait le « plein » quand j’y suis allée et s’y j’y retourne cet été, de toute manière je demanderais à mon copain de me ramener des trucs x).

Q.6 En ce qui concerne votre vie quotidienne, comment votre style est-il perçu par votre entourage ? Est-il facile d'être gyaru là où vous vivez ?

 

Pas tellement facile d’être gyaru en France, ce n’est pas un pays réputé pour son ouverture d’esprit et on se fait souvent aborder par des vieux (ou jeunes) gros lourds. Mais sinon mes amis sont plus ou moins dans ce style, et ma famille accepte très bien.

 

Q.7 Faites-vous partie d'un gyaru-sa ? Si oui, que vous apporte-t-il ? Si non, aimeriez-vous faire partie d'un cercle gyaru ? Que pensez-vous de l'importance du lifestyle pour une gyaru ?

 

Je n’en fais pas partie, on avait eu l’idée d’en créer un à un moment mais au final non, ça ne nous apporterait rien de plus. Sinon, pour moi le lifestyle il est assez discutable, je m’explique : Les gyarus sont considérées comme les racailles/ pouff ~ catins du Japon, ok, mais chez nous on a déjà des filles qui ont ce comportement, le type même des « racailles de cité » (bien que je conçoive que toute personne vivant dans une cité n’est pas une racaille hein). Puis je veux dire, ce style se base beaucoup sur le physique aussi, « choquant » pour les filles de là-bas, cheveux et fringues inclus, mais ici ça choque pas tant que ça au final, puisque justement ça n’a pas cette signification de racaille comme au Japon. Et j’ai aussi envie de rajouter, tout bêtement à ceux qui crient au scandale quant au fait de ne pas adopter ce lifestyle, qu’il me semble qu’on a encore le droit de pouvoir apprécier un style vestimentaire, puisqu’au fil du temps le gyaru est devenu un style à part entière, sans pour autant devenir une pupute nous-même, si on a des valeurs morales TANT MIEUX au contraire, mais ça ne devrait pas nous empêcher d’adopter un style !

 

Q.8 Avez-vous des conseils et des bons plans pour toutes celles qui aimeraient adopter ou se perfectionner dans ce style ?

 

OSEZ ! Y a pas mal de trucs que j’ai mis du temps à oser, et d’autres que j’ose toujours pas haha ! Mais petit à petit j’essaye et au final ça me convient assez ! ASSUMEZ-VOUS aussi ! C’est le plus important !

 

Q.9 Pour finir, un petit message à adresser à nos lecteurs ?

 

You all rock guyz’ ! Soyez fous, amusez-vous avec votre style x), vous ne pouvez que vous éclater si au final ce que vous faîtes vous plait !

_____________________________________________________________________



Nom : Jeanne

Age : 23 ans

Ville : Aubervilliers


Q.1 Pour commencer, pouvez-vous nous expliquer la façon dont vous avez découvert le style gyaru et comment votre intérêt pour lui s'est déclenché ?

J’ai longtemps baigné dans le style Visual Kei et on tombe forcément en s’intéressant aux différents styles japonais sur des images de yamanbas et kogyaru. Par la suite, j’ai vraiment découvert le style par le skyblog Ganguro qui a été de multiples fois Blog star.

 

Q.2 Comment se sont passés vos débuts, vos premiers essais, etc ? Avez-vous des anecdotes à partager ? Parlez-nous de votre évolution en tant que gyaru !

Les débuts étaient tout sauf convaincants… Se tartiner de fond de teint foncé avec la magnifique démarcation au cou, les cheveux jaune pisse, les boucles qui font leur vie indépendamment, les faux cils qui se décolle (et ça m’arrive toujours…;) , bref, des débuts maladroit comme tout le monde, je crois qu’on a tous essayé de se maquiller en yamamba pour rigoler, c’était juste atroce ! Je crois que j’ai vraiment commencé à ressembler à quelque chose quand j’ai fais mes premières extensions. Une bonne masse capillaire m’a fait gagner en féminité ! Quand on rentre dans le monde du travail, on ne peut plus se permettre de ressembler à rien, le style gyaru m’a permis de garder un style et de me féminiser.

 

Q.3 Pouvez-vous nous définir à quel style de gyaru vous appartenez, ou du moins quel est le genre que vous affectionnez le plus et pourquoi ?

Je ne suis aucun courant en particulier et j’aime tester toutes sortes de style. Mais j’affectionne quand même particulièrement le style rock, glam, grunge, le ora ora je m’habille beaucoup en noir que j’aime associer avec l’argent ou le doré antique pour le côté rétro. 

 

Q.4 Quelles sont vos principales influences ? (magazines gyaru et modèles mais aussi des influences autres que le gyaru si vous en avez !)

Mon magazine préféré reste Egg pour la grande diversité des styles proposés, ainsi que Nuts pour les modèles, que je trouve mûre avec une allure arrogante très charismatique.

 

Q.5 Quelles sont vos marques préférées et pourquoi ? Où et comment vous procurez-vous vos vêtements, accessoires et cosmétiques ?

Je ne pense pas qu’il faut acheter japonais pour être gyaru. On peut être gyaru en ne procurant que les choses qu’on trouve par ici. Il suffit d’une bonne coordination vestimentaire et d’être rigoureuse sur son maquillage, c’est tout. La coiffure est un bonus non négligeable mais on peut avoir les cheveux lisses et avoir l’allure d’une gyaru.

Mes marques préférées : Allsaints, Heaven & earth, Glad News. Parce que c’est dans l’esprit rock que j’aime, qu’ils font de belles pièces avec le détail qui les rendent originaux, comme du clouté, des jours, du délavé, un détail d’asymétrie, qui donne du caractère sans aller dans l’excès. Pour les marques japonaises, j’attends d’être sur place pour acheter pour éviter les mauvaises surprises sur la taille ou la matière.

 

Q.6 En ce qui concerne votre vie quotidienne, comment votre style est-il perçu par votre entourage ? Est-il facile d'être gyaru là où vous vivez ?

Honnêtement, je n’ai pas une vie de gyaru, c’est pas l’aspiration de ma vie, je ne le suis qu’occasionnellement parce que c’est ma façon d’être féminine dans un style qui me plaît et qui me rattache à un pays pour lequel j’ai beaucoup d’affinité. Après l’entourage n’a rien contre, même s’ils trouvent ça quand même « trop superficielle »

 

Q.7 Faites-vous partie d'un gyaru-sa ? Si oui, que vous apporte-t-il ? Si non, aimeriez-vous faire partie d'un cercle gyaru ? Que pensez-vous de l'importance du lifestyle pour une gyaru ?

Je ne fais pas partie d’un gyaru-sa et ça ne m’intéresse pas. C’est peut être utile pour se sentir compris, partager et améliorer son style mais de ce que je vois de la plupart des gyaru-sa occidentaux qui se revendiquent, c’est surtout des bandes d’amies qui n’ont parfois rien à voir avec le genre.

 

Q.8 Avez-vous des conseils et des bons plans pour toutes celles qui aimeraient adopter ou se perfectionner dans ce style ?

Il faut s’attarder sur le maquillage des yeux, je crois que c’est très important, ensuite la coiffure, les cheveux ça peut changer une personne !

 

Q.9 Pour finir, un petit message à adresser à nos lecteurs ?

Soyez inspiré et restez vous-même, c’est comme cela qu’on évolue et qu’on se forge une originalité !

_____________________________________________________________________



Nom  : Astralys ou Nini

Age : 22 ans

Ville : Dax (Sud Ouest)


Q.1 Pour commencer, pouvez-vous nous expliquer la façon dont vous avez découvert le style gyaru et comment votre intérêt pour lui s'est déclenché ?

 

Je l'ai découvert progressivement. J'ai tout d'abord découvert la J-pop. J'étais une grande fan d'Ayumi Hamasaki et de Koda Kumi. J’appréciais autant leurs musiques que leurs clips. Les faux cils... Le nail art... Elles m'ont vendu du rêve. A partir de mes recherches, j'ai découvert de fil en aiguille ganguro.sky. J'étais vraiment une grande adepte de ce blog. L'arrêt définitif a été vraiment un coup de poignard. Juste avant l'arrêt, un mouvement commençait à se dessiner, la mode gyaru se démocratisait en Europe. Je me suis dis : Pourquoi pas moi ?

J'ai attendu d'avoir perdu 20 kilos pour me lancer dans la mode Gaijin Gyaru. (Et il m'en reste encore 20 à perdre)

 

Q.2 Comment se sont passés vos débuts, vos premiers essais, etc ? Avez-vous des anecdotes à partager ? Parlez-nous de votre évolution en tant que gyaru !

 

Catastrophique ! Je ne savais même pas mettre un faux cil. J'ai cru que j'allais perdre un œil à cause d'une colle à faux cil trop liquide (Ne pas utiliser la colle comprise dans la boite). Je n'avais pas confiance en moi, j'en avais marre de mes résultats médiocre. Il me fallait de l'inspiration, de la motivation... Petit à petit j'ai consulté des blogs, des forums, des vidéos... Petit à petit je me suis construite en tant que Gaijin Gyaru. Ma plus grande difficulté est de coordonner les vêtements. Je travaille énormément dessus pour l'avenir.

 

Q.3 Pouvez-vous nous définir à quel style de gyaru vous appartenez, ou du moins quel est le genre que vous affectionnez le plus et pourquoi ?

 

J'aime beaucoup le style Rokku Gyaru. Tout dépend après des jours et des humeurs. Un jour ce sera rock-mignon avec TutuHa et un autre jour ce sera un peu plus rock glamour comme Glad New ou Ghost of Harlem et un autre jour ce sera beaucoup plus rock-bling/bling comme d.i.a. J’apprécie de temps en temps de porter des looks plus doux comme du Lizliza ou Delyle (Beaucoup plus chic).

 

Q.4 Quelles sont vos principales influences ? (magazines gyaru et modèles mais aussi des influences autres que le gyaru si vous en avez !)

 

Mes influences ? Je me base sur les magasines comme Egg, Happie nuts ou Jelly. Je préfère suivre directement les marques du shibuya 109. J'aime me balader sur l'ameblo de D.i.a ou Tutuha, le site internet d'Egoist, Glad New, Garula... Bref ! Je m'inspire beaucoup plus des marques que des modèles elle même.

 

Q.5 Quelles sont vos marques préférées et pourquoi ? Où et comment vous procurez-vous vos vêtements, accessoires et cosmétiques ?

 

Bon je pense qu'après tout ce que j'ai dis au dessus... Vous n'allez pas être étonné de ma réponse. J'adore Tutuha pour ce look rock mignon. En plus de ça, les matières sont douces, confortable et extensible. Dans un autre genre, je suis une fan de la marque D.i.a. J'aime ce style américanisé, le bling bling, ces motifs animalier et surtout... Leurs ceintures ! J'ai eu la chance d'en acquérir une cet été. Je me procure mes vêtements soit par le biais d'une amie ou Mbok. J'achète mes vêtements en occasion sur Gyaru sales livejournal ou directement à d'autre gaijin gyaru. Mes faux cils, mes circles lens, je me les procure sur http://shoppingholics.com/

 

Q.6 En ce qui concerne votre vie quotidienne, comment votre style est-il perçu par votre entourage ? Est-il facile d'être gyaru là où vous vivez ?

 

Mon futur mari me soutient à 100% dans ma passion. Mes amis apprécient le style. Le seul petit problème reste mes parents qui prennent juste ce style comme un déguisement.

Dans le sud ouest, ce n'est pas facile d'être une gaijin gyaru. Parfois j'ai l'impression d'être perçu par les personnes âgées comme la fille du diable ! (Ça devient presque gênant d'être fixée comme ça!)

Je vis très bien mon style, cela me permet de m'évader quand je ne suis pas en stage. Mon métier ne me permet pas d'avoir des nail art (alors que j'adore ça), des faux cils ou des extensions. Je travaille en tant qu'aide soignante donc imaginez moi en gaijin gyaru. Niveau hygiène c'est 0.

Mon style est aussi un moyen de m'évader de toutes la souffrance que je rencontre lors de mes stages. Quand on est confronté à la mort, on a surtout envie de passer à autres choses une fois le boulot terminé.

 

Q.7 Faites-vous partie d'un gyaru-sa ? Si oui, que vous apporte-t-il ? Si non, aimeriez-vous faire partie d'un cercle gyaru ? Que pensez-vous de l'importance du lifestyle pour une gyaru ?

 

Non je ne fais pas partie d'un gyaru-sa. La question si je souhaiterais ou non faire partie d'un gyaru sa... Pourquoi pas. Le soucis étant que je suis plus du genre dominante que dominée.

 

Q.8 Avez-vous des conseils et des bons plans pour toutes celles qui aimeraient adopter ou se perfectionner dans ce style ?

 

Aujourd'hui vous avez la chance d'avoir tout ce que vous avez besoin pour être une bonne gaijin gyaru, grâce à internet. Surtout faites attention aux arnaques, surtout pour les vêtements d'occasion de marque du 109. Parfois on souhaitera tellement une marque du shibuya 109 qu'on oublie que le prix est le double de sa valeur !

N'abandonnez pas, on a toute commencé. Les débuts sont difficiles mais la suite c'est que du bonheur.

 

Q.9 Pour finir, un petit message à adresser à nos lecteurs ?

 

A toute les nouvelles gaijin gyaru ou celles qui souhaiteraient se lancer. N'hésitez pas à me contacter. J'aime les nouvelles rencontres et de parler d'une passion qui est commune.

_____________________________________________________________________


Nom : Eri

Age : 20 …..bon +1 -_-

Ville : Gagny (93)

 

Q1. Pour commencer, pouvez-vous nous expliquer la façon dont vous avez découvert le style gyaru et comment votre intérêt pour lui s'est déclenché ?

 

Étant une geek à mes 16 ans (et toujours maintenant xD) je jouais énormément aux jeux musicaux comme DDR, je suis tombée sur une vidéo de para para avec des kogarus, a cette époque j’avais plus un style visual kei / rock non assumé + 15 kilos, pas beau à voir -_- J’ai adoré leur teint bronzé, le make up, la danse, les loose socks…mes modèles de l’époque était Kaoru Watanabe et Tsubasa comme beaucoup je pense. Je suis restée pendant 2 ans dans un style kogaru très coloré, ce qui allait avec mon âge. La next generation n’était pas très connue à l’époque.

 

Q.2 Comment se sont passés vos débuts, vos premiers essais, etc ? Avez-vous des anecdotes à partager ? Parlez-nous de votre évolution en tant que gyaru !

 

Pour être clair, c’était l’horreur, pour moi être gyaru se résumait a me faire des UV et a m’enfiler 3 vêtements colorés avec des fleurs hawaïennes dans les cheveux xp Je vouais un culte a la marque Alba Rosa des Ganguro, je ne sais pas comment j’ai fait xD

Je ne mettais ni circles, ni faux cils, l’abomination xp mais j’avais les Nails tout de même ^^

 

Ma vraie évolution s’est faite il y a 3 ans quand je suis partie au Japon, je pensais être gyaru et quand j’ai vu les Gyaru au Japon a Shibuya je me suis rendue compte que mon style n’était vraiment pas abouti, j’étais ridicule même si les japonaises me disaient le contraire (elles sont justes polies xD) Je fais beaucoup plus attention aux détails, accessoires, à l’entretien de ma peau et cheveux, et je suis aujourd’hui fier de mon évolution. ( comme des pokemons me direz vous xp)

 

Q.3 Pouvez-vous nous définir à quel style de gyaru vous appartenez, ou du moins quel est le genre que vous affectionnez le plus et pourquoi ?

 

Je n’ai pas un style de gyaru en particulier mais j’ai mes préférences selon mon humeur. J’ai laissé définitivement au placard mon style Kogaru/ Ganguro raté…pour être plus entre le Onee Gyaru et Gyaru Rock. ( mais c’est très aléatoire)

 

Q.4 Quelles sont vos principales influences ? (magazines gyaru et modèles mais aussi des influences autres que le gyaru si vous en avez !)

 

En magazine : EGG, Ranzuki, Nuts, Kera,Vogue et Nails Up.

Modèles : Romihi, Aina, Suzu,Tsubasa, Maipu,Nonoka, Rin.

Inspiration: Audrey Kitching, Koda kumi, Rainie Yang, Bom(2ne1), Victoria(Fx), Tomochin (AKB48) ,Eva Longoria..

 

Q.5 Quelles sont vos marques préférées et pourquoi ? Où et comment vous procurez-vous vos vêtements, accessoires et cosmétiques ?

 

*Tutuha : leurs colliers déchirent, et leurs robes rock sont sublimes

*Golds infinity : la robe sexy à mettre en soirée, Gyaru par excellence.

*Super lovers : les sarouels bicolores j’adore, c’est flashy et confortable.

*Liz lisa : Pour le printemps c’est le meilleur look Gyaru à adopter, puis ça donne un coté mignon et enfantin.

 

La plupart de mes vêtement sont achetés en France, si on fouine bien, on peut trouver des choses qui font Gyaru, je rajoute quelques accessoires (par exemple nœuds sur une robe, chaine sur une jupe, collants fantaisies)

Je m’achète des vêtements de la 109 quand je fais le déplacement au Japon (ou en Chine pour cette année)

Mais je pense qu’il n’y a pas de vêtement dit Gyaru, c’est un ensemble de petits détails qui font le style.

J’achète beaucoup a Claire’s, New Look, Stradivarius,Totally Taily et chez les Chinois xD

La plupart de mon maquillage est de la marque Make Up for ever (je suis adepte et très fidèle, mais c’est assez cher >.<;)


 

Q.6 En ce qui concerne votre vie quotidienne, comment votre style est-il perçu par votre entourage ? Est-il facile d'être gyaru là où vous vivez ?

Très bien, ma mère a toujours eu l’habitude de mes looks sortant du commun des mortels, elle trouve cela mignon et féminin, elle s’y met un peu, a me piquer mes nœuds et mes petites robe Liz lisa ^^

C’est plus mon petit copain qui trouve ça trop sexy ou trop maquillée par moment, on a du mal a s’entendre sur le sujet « Gyaru », il me dit toujours « Mais t’es pas japonaise !! » et il a raison, mais il m’a connu comme ça , il me gardera comme ça, les filles on se laisse pas faire xp

 

Q.7 Faites-vous partie d'un gyaru-sa ? Si oui, que vous apporte-t-il ? Si non, aimeriez-vous faire partie d'un cercle gyaru ? Que pensez-vous de l'importance du lifestyle pour une gyaru ?

 

J’ai fait partie d’un Gyaru-sa pendant 1 an que j’ai quitté, car les filles et moi n’avions pas la même vision des choses, mais on reste tout de même de bonnes amies.

Un Gyaru-sa est vraiment une activité a prendre au sérieux (meeting, sortie a thème, soirée, para para) et le rôle du leader est très important, il représente le Gyaru-sa en entier.

Si j’habitais en Suisse j’aurais aimé passer le « test » pour faire partie des Kitties Squad pour celles qui connaissent, car je pense qu’elles ont vraiment l’état d’esprit Gyaru, pétillantes et féminines 

J’aimerais reformer un Gyaru-sa sur Paris car j’aime vraiment échanger et partager ma passion en tant que Gyaru (annonce annonce les filles xp )

Je pense qu’être Gyaru passe par le style mais aussi énormément par le mental, une fille renfermée, peu sociable, même avec le physique d’une Gals, pour moi il lui manque l’essentiel : la joie de vivre, quelqu’un qui n’a pas peur du regard des autres.

J’ai le mental Gyaru a mon travail, mais le look pas tout a fait (juste le make up et des vêtements pas trop sexy, ni trop choquant)

Mais le week end, je me fais plaisir, 100% Gyaru xD, pas pour choquer ou attirer l’attention des autres, quand je m’habille Gyaru, je me sens juste bien, c’est moi-même.

Ce n’est pas un déguisement ou un cosplay (on me la déjà sortie celle là -_-) c’est un style, un mode de vie, un comportement qu’il faut avoir tous les jours.

 

Q.8 Avez-vous des conseils et des bons plans pour toutes celles qui aimeraient adopter ou se perfectionner dans ce style ?

Il faut dépasser le regard des autres, des vieux dans le métro et des mecs en chien dans la rue xD

Bien sur si vous vous habillez trop court ou trop sexy (pour la France) ne rentrez pas trop tard ou restez accompagnées, c’est triste a dire mais c’est la réalité, nous ne sommes pas au Japon.

Après avoir dépassé cela, entrainez vous, a vous maquillez, a vous coiffez, pas juste pour avoir l’air Gyaru, mais pour l’être totalement (ça ne vient pas tout de suite, c’est l’évolution), et vous dire «  ah ça y est, ça le fait carrément !! »

Ce n’est pas parce que vous vous achetez une robe de la 109 que c’est bon c’est gagné !

Ou pire, un coup d’eye liner et le tour est joué, SOYEZ dans le détail, c’est très important ^^

Avec un bon make up, une bonne coiffure, des jolies nails et même avec une robe toute simple, vous pouvez être Gyaru, pas besoin d’être très riche, même si c’est un investissement.

Ensuite vous pouvez sortir la tête haute, et emmerdez le monde xD Personnellement, je suis arrivée au stade où je ne fais même plus attention au personne qui me regarde, après tout, elles vont juste penser quelque chose sur moi, et m’oublier, ça s’arrête là ^^

 

Q.9 Pour finir, un petit message à adresser à nos lecteurs ?

Agepoyooooo ! Et passez du coté obscur de la mode ! Be Gyaru !


[Voilà, cet article se termine ! Merci encore à toutes les quatre d'avoir gentiement accepté de répondre à notre interview ! J'espère que leurs réponses vons auront interessé tout autant qu'à moi et que ces jolies demoiselles vous aura donné envie, pourquoi pas, de rejoindre le mouvement gyaru ? (^_~ ) ]


Categories: Interviews

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

3 Comments

Reply Elodie
10:35 AM on May 27, 2012 
Très bonne interview et ça fait plaisir de voir d jolies gyaru.^^
J'aimerais au passage savoir si ces demoiselles ont un blog/DA/fb"pro"....car je dois avouer avoir un vrai coup de coeur pour votre façon de porter le gyrau (avec une petite préférence pour la 1ère et la 2ème).
En tout cas, très contente de cette interview où l'on peut voir de véritbles gyaru magnifiques et pleine de bonne humeur.^^
Reply TFS
11:06 AM on May 27, 2012 
Merci beaucoup pour ton gentil commentaire, je suis ravie que l'interview te plaise !
Ces demoiselles ne tiennent pas de blog à ma connaissance, sauf Astralys (et Jeanne qui a un ameba) ! Mais voici leur facebook personnel si tu souhaites les contacter.
Camille : http://www.facebook.com/Kusari.sexy.riz
Jeanne : http://www.facebook.com/jeanne.ly.3
Astralys : http://astralysgyaru.blogspot.com/ (et fb : http://www.facebook.com/astralys.ginger)
Eri : http://www.facebook.com/Bakasaaru
Reply zuperhermi
5:27 AM on June 13, 2012 
De très bonnes interview avec plusieurs avis différents c est vraiment sympa! en plus toutes ces gyaru sont connues dans le mouvement français et sont appréciée et c'est vraiment bien!

Merci à Eri pour le clein d'oeil à Kitties Squad !