Tokyo Fashion Show

Site dédié à la mode japonaise.

Articles

HARAJUKU KAWAii!! 2012

Posted by TFS on October 18, 2012 at 12:00 PM

Les 22 et 23 septembre dernier avait lieu la nouvelle édition de l'Harajuku Kawaii. Cet événement mêlant mode et musique underground de la culture Harajuku a rassemblé des milliers d'adeptes durant tout un week-end.

Au programme : concerts, conférences et bien sûr défilés !

L’événement était animé par des personnalités comme la chanteuse Imalu, qui a fait ses débuts en tant que modèle chez Zipper mag en 2009, et GOD créateur de la chaîne de magasins SPINNS très populaire à Harajuku.

 



Parmi les invités d'honneur on retrouvait Yoshie, la créatrice de la marque Candy Stripper.

Sa marque est née en 1995 et comme les créatrices de Spank ! Alice and the Pirates ou monomania, Yoshie est sortie diplômée de l'école VANTAN (au milieu sur la photo).

 

 

Sebastian Matsuda était lui aussi invité d'honneur. Il est le créateur d'une marque qui cartonne depuis plus de deux ans maintenant à Harajuku, 6%DOKIDOKI. Il est également le directeur artistique de la mythique Kyary Pamyu Pamyu.

 

 

Comme invité d'honneur on retrouvait également le photographe Yasamusa Yonehara. Ce photographe a vu évoluer Harajuku au fil des ans, et y possède un studio photo. Il a réalisé en 2011 un photo-book HARAJUKU KAWAII!!!!girls, rassemblant diverses modèles charismatiques influentes à Harajuku. 

 

Voici une interview intéressante décrivant le point de vue de ce photographe sur l'évolution d'Harajuku: http://www.nippon.com/fr/views/b00505/?pnum=1

 

~

 

Qui dit concerts, dit artistes ! Et de nombreux artistes étaient mis à l'honneur dans cette nouvelle édition de l'Harajuku Kawaii. En voici quelques uns :

Denpagumi, un groupe d’idoles basé à Akihabara au son détonnant et surprenant, ancré dans un monde d’animés :

 

Tenues réalisées par le styliste Mikio Sakabe

 

Le fameux duo HALCALI : 

 

 

 

Bomi, également modèle pour Zipper mag.

 

 

L'équipe du Tokyo Fashion Show a pu assister à certains points de l'événement, via la diffusion en direct programmée sur la chaîne youtube.

Nous avons donc assisté à deux défilés sur l'ensemble des prestations proposées sur les deux jours.

Le premier défilé était le premier de la journée du dimanche et se déroulait en trois parties. Le premier passage était présenté par le magazine Chokichokigirl (dont vous avez déjà eu l'occasion d'entendre parler via l'article salon-kei). Il présentait les marques Kastane et Ciaopani.

 

Les tenues présentées étaient dans l'ensemble fraîches et décontractées. Elles montraient au public une part mature du quartier d'Harajuku où les tenues sont plus sobres mais toujours aussi travaillées et convaincantes.

Le deuxième passage était présenté par le magasine KERA. Ce magazine est un des magazines phares d'Harajuku puisqu’on y retrouve tous les derniers styles et tendances les plus excentriques du moment. La première marque présentée était la fameuse marque lolita Angelic Pretty (pour plus d'informations sur le style lolita rendez-vous à l'article qui y est dédié;).

Angelic Pretty est une marque lolita spécialisée dans le style Sweet (sucré;) et ses dérivés. La couleur la plus représentative aussi bien de la marque que du style est le rose. Depuis ces dernières années la marque est devenue une référence pour les styles déco-loli et OTT par l’éventail de choix qu'elle propose à sa clientèle en matière de motifs plus ou moins chargés et la profusion d'accessoires.

 

 

La thématique générale des tenues semblait être celle du cirque, qui fait fureur depuis plus d'un an chez les lolitas et qui a donné naissance au style circus-lolita.

La deuxième marque présentée n'était autre que Putumayo. Cette marque est sans doute la marque la plus représentative de l'ambiance générale du magazine KERA puisqu’elle se situe entre gothic, punk et lolita.



On remarque dans la collection l'extrême diversité des tenues, des couleurs et thématiques. Cette marque peut donc ravir à plus d'un harajuku kid.

Les modèles du défilé KERA n'étaient autres que les modèles du magazine. On retrouvait pour le défilé Angelic Pretty : Yu Kimura, modèle emblématique du style Pop-kei et Fairy-kei ; Yura Peko, modèle également pour Zipper mag ; et Lily, modèle lolita par excellence.

Pour Putumayo défilait la mignonne Apochi ; Harura Kurebayashi, la modèle la plus colorée d'Harajuku ; Una, modèle également pour Zipper mag et vendeuse chez Bubbles; et Akira, adepte et représentante du boyish style.

La troisième partie du défilé était quand à elle le défilé de la boutique SPINNS.

Comme expliqué précédemment la boutique SPINNS a été créé par GOD et existe depuis maintenant deux ans et demi. Il était présenté dans ce défilé les nouvelles collections des marques de la boutique. Tout d'abord la nouvelle collection de la marque SPINNS elle-même ; puis celle de la marque NAMAIKI, marque créé par Seto Ayumi, elle-même modèle pour le magazine Zipper ; ainsi que Re+, une marque basée sur le principe du remake fashion.


Les collections étaient à leur habitude très cool et branchées. On retrouve les dernières tendances : bonnets aux couleurs fluorescentes, jupes fluides et transparentes, vestes teddy, vestes en jean, vestes militaires, jupes longues aux motifs tartans, bérets et casquettes type baseball.

Parmi les modèles on retrouvait en inédit deux stars du web: Eva Cheung et Amber. Ces deux jeunes modèles d'origine Hong-kongaise, totalement inspirées par Harajuku, ont été révélé via tumblr et sont devenus à leur tour des icônes de la mode underground.

La liste des modèles du défilé était également constituée de Una ; Mikki, vendeuse-ambassadrice pour SPINNS ; Seto Ayumi et Yura.

Le deuxième défilé vu par l'équipe du Tokyo Fashion Show était le dernier de la journée du dimanche. Celui-ci démarrait par une intro musicale endiablée puisque c'était le groupe SCANDAL qui se produisait sur scène.

 

 

Le public chauffé par le passage du groupe était d'attaque pour le défilé. Et pour le premier passage, il était présenté la marque de chaussures Ray Cassin.

 

 

 

Une marque très féminine qui présentait une collection de saison. On retrouvait des compensées, des talons, des ballerines et des bottes aux couleurs automnales et naturelles, en daim ou vernis. La présentation du défilé était aussi originale puisque deux modèles, dont Aoyagi Fumiko, restaient assises comme à une table de café. Cela permettait de mettre en avant leurs chaussures durant toutes la durée du défilé.

 

Le deuxième passage du défilé présentait la marque DOUBLE NAME.

 

Il s'agit là encore d'une marque assez mature et décontractée mais qui se place dans un esprit beaucoup plus rock. Cela se ressent par les vestes et chemises plus longues et larges, les vestes teddy et en cuir très élégantes, les pantalons slims et les shorts en jeans.

 

La suite du défilé se faisait avec la marque CONVERSE. Cette marque est internationale mais offre à la clientèle japonaise une collection beaucoup plus originale.

 

 

On retrouvait les modèles classiques mais aussi des modèles plus osés avec des couleurs, là encore, automnales, des modèles avec doublures apparentes, avec fourrure et d'autres avec une ligne plus sportive (lacets plus fins et une matière plus lisse). Là aussi deux modèles, dont Saki et Aoyagi Fumiko de chez Zipper mag, étaient assises cette fois-ci sur un banc durant tout la durée du défilé. Le banc correspond mieux à l'esprit de la marque puisque celle-ci s'adresse à une clientèle citadine active.

Le défilé poursuivait avec la marque Ehyphenworld. Cette marque se veut très élégante et épurée. Elle a dernièrement proposé des articles aux couleurs pastels en collaboration avec le modèle AMO, modèle pour KERA et Zipper mag.

 

 

La collection présentée était comme attendue très élégante mais aussi dans le vent. Cette marque nous montre qu'être élégant n'est pas en contradiction avec le fait de suivre les mouvances de la mode.

Certaines modèles présentes dans ce défilé ne l'étaient pas au précédent. Il s'agit de 7A, Yako et Kyon, modèles également pour le magazine Zipper qui dégagent une assurance folle.

Le prochain passage n'était pas celui d'une marque en prêt-à-porter mais celui de la marque Panasonic. Il présentait une nouvelle collection d'écouteurs avec une gamme de couleurs très larges. Des modèles aux styles bien distinctifs présentaient chaque couleur de la gamme, pour montrer que leur nouveau produit peut s'associer à n'importe quel style.

 

 

 

Les modèles ayant défilées ainsi que les modèles Kuruma et Yura donnaient ensuite leur avis sur le produit.

Pour finir le dernier passage était celui de la fameuse marque Galaxxxy. A son ouverture cette marque était destinée aux fameuses gyarus de Shibuya qui souhaitait s'aventurer dans des vêtements colorés. Cette marque faisait le bonheur de nombreuse haady gyaru dont la particularité était de porter des vêtements sexy, casual et surtout très colorés. C'est tout naturellement que Galaxxxy a commencé à conquérir le public d'Harajuku par ses couleurs néons et ses imprimés anime.

 

 

La collection était ravissante et était la plus chatoyante de l'ensemble du défilé. La mascotte toute mignonne, toute ronde a également mis l'animation sur scène. Pour ce dernier défilé on retrouvait les fameuses modèles originaires de Hong Kong, Amber et Eva, et les modèles de Zipper : Seto Ayumi, Kuruma, Una et Bomi.

Mais le défilé ne s'est pas terminé ainsi. Il s'est terminé en musique avec Kyary Pamyu Pamyu. Celle-ci se présentait dans une nouvelle tenue noire et blanche aux couleurs de son tout nouveau clip Fashion Monster.

 

 

Et pour finir, voici les images du final.

 


Vous pouvez retrouver la plupart des images de l’événement en vidéos, sur la chaîne youtube officielle de l'Harajuku Kawaii : http://www.youtube.com/user/harajukukawaiitv

You need Adobe Flash Player to view this content.



Report écrit par Wendy

Categories: Reports

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments